www.rphweb.fr ECOLE de PSYCHANALYSE & CONSULTATIONS

Consultation publique de psychanalyse Paris : XIXe Colloque du Réseau pour la psychanalyse à l'hôpital (RPH- Ecole de psychanalyse à Paris 9) Paranoïa : Retours sur un investissement

XIXe Colloque du Réseau pour la psychanalyse à l'hôpital (RPH- Ecole de psychanalyse à Paris 9) Paranoïa : Retours sur un investissement

XIXe Colloque du Réseau pour la psychanalyse à l'hôpital (RPH)

Paranoïa : Retours sur un investissement

 

 

Le RPH, poursuivant son cycle d’études des principales nosographies freudiennes aux fins d’interroger, de vérifier, leur pertinence à l’orée du XXIe siècle, a clos en mai 2010 le grand chapitre des névroses. C’est au tour des psychoses ; nous allons travailler la paranoïa et, notamment, l’approcher par des retours sur ce qui en fait le sel, ce qui en est le grain : le « report de l’accent psychique » ! (Cf. Sigmund Freud, L’humour, 1927), ce déplacement de « grandes quantités d’investissement » qui tout soudain anime – réanime – des pensées anciennes qui jusqu’alors ne bénéficiaient pas de l’investissement suffisant pour manifester un quelconque effet.

 

Dans cet article, Freud attire notre attention sur la caractéristique de l’humour, lequel offre au moi la capacité de moquer les circonstances pénibles du réel ; la grandiose aptitude à faire la nique au principe de réalité et à tailler la part belle du lion au principe de plaisir, et ce au moyen de déplacement de grandes quantités d’investissement du moi vers le surmoi.

 

La question est ouverte par cette remarque incidente : ce n’est pas en s’attachant à corriger les idées délirantes du paranoïaque que l’on pourra l’en guérir mais bien en comprenant, c'est-à-dire, en découvrant comment cette si singulière défense parvient à s’épanouir à la faveur d’un tel déplacement. Dans ce même article, Freud nous rappelle son hypothèse relative à l’importance du facteur dynamique : dans l’état amoureux, au regard d’un investissement d’objet érotique, l’investissement passant sur l’objet est « incomparablement » plus important.

 

La paranoïa : un état amoureux renversé, renversant ?

 

Quelle clinique pour renverser cette vapeur ?

Edith de Amorim

 


 

Avec la participation de :


Edith de Amorim                                                          Julien Faugeras

Fernando de Amorim                                                    Julie Gonzalez

Laure Baudiment                                                         Jean-Baptiste Legouis

Sara Buguet                                                                Ouarda Nait Mouhoub

Aurélie Capobianco                                                      Marie-Hélène Viel

Nadine Daquin          

 

 


Les intervenants sont tous des membres cliniciens du RPH ayant une formation universitaire. Ils sont psychanalysants et occupent, vis-à-vis des personnes qu’ils reçoivent en consultation, la position de psychothérapeute ou de psychanalyste.

 

 

 

Pour commender la Revue "Paranoïa: Retours sur un investissement", nous vous invitons à remplir le formulaire contact.