www.rphweb.fr ECOLE de PSYCHANALYSE & CONSULTATIONS

Consultation publique de psychanalyse Paris : Quel est le programme des candidats à la Mairie de Paris pour la santé mentale des Parisiens ?

Quel est le programme des candidats à la Mairie de Paris pour la santé mentale des Parisiens ?

 

"Quel est le programme des candidats à la Mairie de Paris pour la santé mentale des Parisiens ?"

 

Fernando de Amorim 
Paris, le 1. VIII. 2013

 

Ma collègue Marie-Hélène Viel organise, au nom du RPH-Ecole de psychanalyse, un débat public sur la prise en charge de la santé mentale des Parisiens, le lundi 21 octobre 2013.

 

Les personnes intéressées sont conviées au FIAP Jean Monnet, situé au 30, rue de Cabanis dans le 14e arrondissement de la Capitale.

 

De 20h à 23h, les candidats à la Mairie de Paris présenteront leur projet en matière de santé mentale pour Paris et le Grand Paris. Ils seront invités à exposer leurs propositions et à commenter le dispositif existant et soutenu par les membres cliniciens du RPH, à savoir, la Consultation Publique de Psychanalyse (CPP), consultations assurées par des étudiants en fin de formation et des jeunes cliniciens ayant comme critères fondamentaux :

 

a) que « la consultation pourra être gratuite » ; 
b) que celles et ceux qui peuvent payer, payeront selon leurs moyens ; 
c) l’absence de liste d’attente ; 
d) le coût de 0 euro pour le contribuable.

 

L’objectif de ce débat est de savoir quel projet de santé mentale portent les candidats pour les Parisiens. Ou, s’ils peuvent porter celui du RPH, existant depuis 1991, preuves cliniques à l’appui.

Le contenu du débat sera d’interroger si ce qui est fait aujourd’hui est à poursuivre, améliorer ou à restructurer.

 

Pour cela, nous avons invité, selon les règles de la République et sans parti pris, tous les candidats à la Mairie de Paris.

 

Marielle de Sarnez a été la première à répondre favorablement.

 

Nous attendons, patiemment comme il se doit, que Mesdames Anne Hidalgo, Nathalie Kosciusko-Morizet, Danielle Simonnet et d’autres puissent prendre part à un débat d’une extrême urgence et importance.