www.rphweb.fr ECOLE de PSYCHANALYSE & CONSULTATIONS

Consultation publique de psychanalyse Paris : VI ème colloque du RPH: Ces douleurs incompréhensibles, La clinique psychanalytique du malade souffrant d’algodystrophie

VI ème colloque du RPH: Ces douleurs incompréhensibles, La clinique psychanalytique du malade souffrant d’algodystrophie

 

 

VI ème colloque du RPH  

Ces douleurs incompréhensibles
La clinique psychanalytique du malade souffrant d’algodystrophie

 

 

Selon les médecins, l’algodystrophie ou l’algoneurodystrophie se manifeste par une douleur ressentie dans une ou plusieurs régions articulaires, d’intensité variable ou permanente ou encore survenant lors de la mobilisation de l’articulation de sa mise en charge, entraînant une impotence fonctionnelle importante : le malade « protège » son articulation. La région atteinte est rouge, chaude, tuméfiée, son aspect inflammatoire.

Toujours selon eux, l’algodystrophie guérit après une période dont la durée est imprévisible : de quelques semaines à plusieurs mois. Cette maladie, encore mal expliquée, récidive parfois. C’est pour cette raison que nous avons décidé de l’étudier avec les médecins et les chirurgiens, en introduisant un élément nouveau dans la tentative de savoir ce que sait et veut dire le corps souffrant. Ce élément nouveau est le désir inconscient.

Cependant, pour savoir sur ce désir inconscient, il faudra le désir du médecin de cônifier le transfert, le désir de savoir du patient et le désir de psychanalyste.

C’est la mise en place de cette stratégie que nous avons étudiée.

 

 

Participants:

Philippe Saffar, chirurgien – Fernando de Amorim, psychanalyste – Alain Serrie, médecin, Jean-Baptiste Legouis, psychothérapeute – Laurence Croix, psychanalyste – Laurence Selinger, pianiste – François Sauvagnat, psychanalyste – Stéphane Romano, chirurgien – Rami Selinger, chirurgien.ne psychose dans un service d’hématologie : Martine Ruszniewski - Philippe Casassus -Carole Jegou - Catherine Voisenet

 

Date du colloque: 03/04/2004