www.rphweb.fr ECOLE de PSYCHANALYSE & CONSULTATIONS

Consultation publique de psychanalyse Paris : Pourquoi faire appel à la psychanalyse en cas de terreurs nocturnes chez l’enfant ? Paris 75009

Pourquoi faire appel à la psychanalyse en cas de terreurs nocturnes chez l’enfant ? Paris 75009

Pourquoi faire appel à la psychanalyse en cas de terreurs nocturnes chez l’enfant ?

 

CPP-RPH 33 rue Jean-Baptiste Pigalle à Paris 9ème

Angélique SIMON, Paris le 24/11/17

 

 

La terreur nocturne est un épisode, souvent, assez spectaculaire, qui se produit en début de nuit et durant la phase de sommeil dit « lent et profond ».

Environ trois à cinq pour cent des enfants vivraient des terreurs nocturnes.

L’enfant touché par la terreur nocturne n’a aucun souvenir de cet épisode à son réveil. Ainsi, ce symptôme est à différencier du cauchemar qui a lieu plutôt en fin de nuit, pendant la phase de sommeil paradoxal et dont l’enfant peut se souvenir à son réveil.

 

Par ailleurs, la terreur nocturne est souvent confondue avec le somnambulisme. Pourtant, ces deux troubles sont à différencier. En effet, les épisodes de somnambulisme chez les enfants consistent habituellement en déplacements tranquilles, non agités qui durent quelques minutes.

 

Face au trouble du sommeil ou à n’importe quel trouble du corps, vous pouvez faire appel à un psychothérapeute ou un psychanalyste pour permettre à votre enfant de parler ses symptômes, sa souffrance, penser ce qui lui arrive pour une existence plus apaisée.

 

Les causes de la terreur nocturne

 

Les crises durent entre 1 et 20 minutes et peuvent s’accompagner de symptômes divers comme :  l’agitation, la sudation, la tachycardie, des rougeurs, la dilatation des pupilles avec des yeux ouverts.

 

Les manifestations peuvent être assez impressionnantes avec comme particularité des hurlements, des pleurs, des cris, une indifférence au monde extérieur et notamment aux parents qui tentent d’agir pour apaiser l’enfant.

 

 

Les terreurs nocturnes peuvent apparaître à la suite de différentes causes :

  •        Une fatigue intense
  •        Des changements dans le quotidien de l’enfant qui rendent anxieux
  •        De l’asthme
  •        Un manque de sommeil …

 

Dans le cas de crises répétées, la consultation d’un psychothérapeute ou d’un psychanalyste pourra permettre à l’enfant d’en savoir davantage sur son symptôme.

 

 

 

A quoi sert une psychothérapie en cas de terreurs nocturnes chez l’enfant ?

Une psychothérapie vise à permettre de mettre un sens sur cet indescriptible, sur ce qui fait souffrir. L'idée essentielle est que la psychothérapie puisse permettre d'apaiser la souffrance de l’enfant, qui présente des terreurs nocturnes, d'être en accord avec lui-même et avec les autres. 

 

 

La psychothérapie peut déboucher sur une psychanalyse. 

 

Il n'est pas toujours aisé pour les parents d'emmener leur enfant consulter un psychothérapeute. Pourtant, les psychothérapies sont aussi efficaces chez les enfants que les adultes. De plus, les enfants avancent généralement assez rapidement dans leur cure, du fait, entre autres, de leur jeune âge.

La plupart du temps, les parents sont à l'initiative de la prise de rendez-vous mais il peut aussi arriver que ce soit un proche ou l'école qui note un changement qui le suggère (exemples : fatigue intense, manque de confiance en soi, nette diminution des facultés de concentration…). 

 

Si vous désirez rencontrer un psychologue, un psychothérapeute, un psychanalyste à Paris Centre ou Paris 9ème pour votre enfant, vous pouvez me contacter au 07.78.35.43.11

ou laissez un message dans la rubrique « Contact » sur mon site internet.