www.rphweb.fr ECOLE de PSYCHANALYSE & CONSULTATIONS

Consultation publique de psychanalyse Paris : Pour commander la revue de Psychanalyse et Clinique médicale n° 36 : Quel avenir pour la psychanalyse ?

Pour commander la revue de Psychanalyse et Clinique médicale n° 36 : Quel avenir pour la psychanalyse ?

Prix : 25,00 €

Retrouver ici les actes du XXVIIIè colloque du RPH-Ecole de Psychanalyse, du printemps 2015, intitulé :

 

Une clinique psychanalytique contemporaine, quel avenir pour la psychanalyse ?

 

Avec les textes des interventions des psychothérapeutes et psychanalystes, membres cliniciens du RPH.

 

ainsi que des articles inédits.

 

Un extrait : L'Editorial de Edith de Amorim 

 

" Après le cycle sur la sexualité en psychanalyse, voici la fin d’un nouveau cycle sur la clinique psychanalytique contemporaine qui s’est articulé autour de trois colloques : le premier, sur la technique psychanalytique (Cf. Revue de psychanalyse et clinique médicale n°34), le deuxième, sur les effets de la clinique psychanalytique (Cf. Revue de psychanalyse et clinique médicale n°35) ; voici les ultimes actes qui nous font nous pencher sur l’avenir de la psychanalyse.

 

Au premier abord, deux grands axes se détachent des textes publiés ici ; un premier qui s’est attelé à l’impact de la modernité sur cette science jeune ; le second s’attache à la question de la transmission. Mais une lecture attentive nous permet d’être plus précise et d’écrire que l’axe de la modernité, de l’actualité, de la contemporanéité et celui de la transmission relèvent plus du rapport combiné de l’axe et de l’âme[1] que de celui de deux axes indépendants.

 

Car, comment l’avenir, ici celui de la psychanalyse – mais comme de toute autre science –, pourrait-il se diviser entre d’une part le progrès et de l’autre la transmission ; la génération suivante est toujours plus au fait de la modernité que celle qui la précède, cette dernière ayant la tâche de transmettre en tenant compte précisément de ces changements qui la bousculent.

 

L’avenir peut être, au pire, bouché, au mieux incertain. Dans le premier cas, ce sont les « parents » qui en portent, seuls, tout le poids ; dans le second, les générations s’épaulent pour œuvrer à trouver des voies possibles pour porter la psychanalyse vers ces jours à venir toujours anticipés pour peu qu’on veuille bien ne pas ignorer que ce qu’on sait est ce qu’on croit savoir.

 

Ces âmes bien nées d’aujourd’hui, et notamment pour l’avenir de la psychanalyse, sont fruits d’un divan, c’est-à-dire du deuil d’une bulle moïque, d’une croyance aveuglée, pardonnez cette battologie, et de l’apaisement d’une férocité qui ne se montre, le plus souvent, que voilée d’une exquise politesse, n’en déplaise à ceux qui pensent que le méchant est toujours repérable entre mille.

 

Surtout, les âmes bien nées d’aujourd’hui se couronnent non plus de lauriers mais d’un désir décidé qui se bâtit, se constitue, s’instaure, s’ourle, s’élabore, …, sur le divan au fil des associations libres, fil jamais interrompu pour celle ou celui qui s’engage à gagner sa vie à écouter la souffrance des patients, au grand dam de ceux qui toujours se pensent, à l’instar du Comte et de Dom Diègue, seuls gouverneurs de cette Castille, oublieux qu’ils sont de ce que :

 

« (…) Par le pouvoir d’un mot

Je recommence ma vie

Je suis né pour te connaître

Pour te nommer (…) »[2] "

 

[1] Lacan, J. (1977-78) Le Séminaire, Livre XXV, Le moment de conclure, leçon du 14 mars 1978, inédit.

[2] Eluard, P. (1942) Liberté.

 

 

 

Sommaire

  

Editorial

 

« Aux âmes bien nées … »

Edith de Amorim, RPH                                p. 9

 

 

Articles :                                                    p. 13

 

L’empreinte féminine dans la marginalité

    et dans la responsabilité.

L’identification du signifiant

Fernando de Amorim, RPH                         p. 15

 

Le prix à payer                                           

Julien Faugeras, RPH                                 p. 39

 

Nourrir le désir de psychanalyste

Marie-Hélène Bonnet, RPH                         p. 51

 

 

Actes du XXVIIIe colloque                          p. 75

 

Préambule

Fernando de Amorim, RPH                         p. 77

 

Ouverture                                              

Matthieu Julian, RPH                                  p. 81

 

Père sévère

Jean-Baptiste Legouis, RPH                        p. 91

 

Quel Ⱥ venir ?

Laure Baudiment,RPH                                p. 109

 

Discussion

Modérateur : Fernando de Amorim, RPH     p. 125

 

Le psychanalyste et la modernité

Diane Sourrouille, RPH                              p. 149

 

L’avenir d’une transmission

Marine Lalonde, RPH                                p. 167

 

Discussion

Modérateur : Fernando de Amorim, RPH     p. 183

 

A venir… du désir

Sara Buguet, RPH                                       p. 205

 

Tâtonnements, touches, tuchè

Edith de Amorim, RPH                                p. 219

 

Discussion

Modérateur : Marie-Hélène Bonnet, RPH     p. 231

 

Conclusion

Julie Vu Tong, RPH                                    p. 251

 

Cartographie                                               p. 259

 

 

Pour commander cette revue de psychanalyse, c'est ici.