www.rphweb.fr ECOLE de PSYCHANALYSE & CONSULTATIONS

Consultation publique de psychanalyse Paris : Le faux combat de la médecine prédictive-pour-tous, Paris 9ème

Le faux combat de la médecine prédictive-pour-tous, Paris 9ème

Entre les deux tours : une nouvelle éminemment politique

Edith de Amorim, 26 avril 2017, à Paris.

 

Sur le site « Le Point point éfer » il y a un article sur les tests biologiques de prédiction des cancers du sein, voire des seins, dont les américaines – en particulier depuis la publicité faite pour ce procès par Angelina Jolie en 2013 qui l’a conduite à une double ablation des seins – et beaucoup d’autres femmes dans le monde sont très friandes. Le tire de cet article : « Génétique : beaucoup d’ablations des seins pour rien ».

 

Las et trois fois hélas, la publication de cet article propose une rectification : la plupart des chirurgiens qui se basent sur les tests effectués n’ont pas les connaissances suffisantes pour lire les résultats : il faut consulter un spécialiste en génétique. Pourtant, ces chirurgiens croient qu’ils savent et donc passent à l’acte ablatif !

 

Quel étrange combat que celui-ci qu’ouvre pour nous – pauvres de nous – la médecine prédictive-pour-tous. Car ne nous y trompons pas, cette médecine est belle et bonne lorsqu’elle est entre les mains d’Hommes éthiques, de progrès comme le Professeur Arnold Munnich pédiatre généticien et d’autres, et elle est horrible entre les mains de laboratoires qui ont mis au point la marchandisation de leurs tests génétiques de dépistage du cancer des seins, en particulier, et de chirurgiens sans scrupules.

 

Cette médecine prédictive-pour-tous qui s’érige en bienfaitrice sanguinaire nous place face à une alternative qu’elle CROIT inéluctable et pour échapper à la sûre maladie invite l’être à payer sa livre de chair : mastectomie générale.

 

Le mal repéré avant qu’il ne prospère, le remède sera pire que lui : double ablation et on n’en parle plus, par ici la monnaie ! En France, tests et opérations chirurgicales sont pris en charge par la sécurité sociale c’est pourquoi il existe un réseau sur tout le territoire qui veille à ce qu’il n’y ait aucune précipitation, aucune croyance, aucune affaire à faire sur le dos de la peur et de la crédulité. A ce propos, on peut parle d’une médecine laïque !

 

Or, en ce temps d’entre deux tours, et face aux « pudeurs de gazelles » d’hommes politiques à prononcer leur invitation à soutenir Macron contre Le Pen (je pense à Monsieur Mélenchon en particulier), je fais ce parallèle entre ceux qui croient savoir que le mal est inéluctable et leur jouissance à tout couper d’un espoir d’une voie qui n’est pas la leur !

 

C’est faux de penser qu’une double ablation – vote blanc ou abstention – empêchera le pire qui, en politique, permet qu’une solution puisse être pratiquée, trouvée, sans la solution de Monsieur Mélenchon, par exemple.

 

L’avenir appartient à ceux qui font face et notamment à l’incertitude et à la frustration.