www.rphweb.fr ECOLE de PSYCHANALYSE & CONSULTATIONS

Consultation publique de psychanalyse Paris : Comment soigner l’encoprésie de l’enfant à Paris 75 ?

Comment soigner l’encoprésie de l’enfant à Paris 75 ?

 

Comment soigner l’encoprésie de l’enfant à Paris 75 ?

Encoprésie de l’enfant : le traitement par la psychanalyse.

 

 

L'encoprésie est un trouble qui touche les enfants âgés d'au moins quatre ans. Il se traduit par une défécation, volontaire ou involontaire, dans les sous-vêtements ou dans des endroits inadaptés tels que le sol d'une pièce.

L'encoprésie : un trouble peu connu

 

Ces signes peuvent exister alors que l’enfant a été propre pendant plusieurs mois ou années (encoprésie secondaire) ou bien lorsque l'enfant peut ne jamais avoir acquis le contrôle de sa défécation (encoprésie primaire).

 

Dans certaines situations, ce symptôme peut continuer longtemps après l’enfance, c’est-à-dire jusqu’à l’adolescence et dans les cas les plus sévères jusqu’à l’âge adulte. Dans ces situations, les fuites de selles sont toujours présentes. Ces fuites se manifestent communément dans des situations où l’attention de l’enfant ou de l’adolescent est moindre comme lors d’exercices physiques ou du jeu. Elles peuvent survenir dans la journée, comme se produire la nuit.

De manière paradoxale, ces fuites de selles ne semblent pas gêner l'enfant qui est actif et bien portant. D'autres signes, associés à ces troubles peuvent être présents, parmi eux, on note : des douleurs abdominales, des ballonnements, des phénomènes de constipation. Parallèlement,  l'enfant contrôle ses urines ce qui témoigne que l'encoprésie n'est pas une maladie neurologique.

 

Afin que ces troubles ne s’installent pas de manière durable, vous pouvez consulter un psychothérapeute ou un psychanalyste pour aider votre enfant à exprimer son mal-être autrement que par son corps.

 

Quand l'enfant s'exprime à travers son corps

 

Bien souvent, l'enfant utilise l'encoprésie pour communiquer avec son entourage. En retenant ses selles, il cherche (consciemment ou inconsciemment) à faire passer un message. Le traitement par la psychanalyse est donc parfaitement adapté à ce type de difficulté dans la mesure où il permet à l'enfant de s'exprimer différemment qu’au travers de ses souillures. En psychanalyse, l’enfant paie de sa parole et non de sa chair. Pour trouver une solution à son problème, il a besoin d’une écoute attentive qui lui permette d’exprimer par les mots sa souffrance ou son opposition. Ce trouble peut aussi témoigner d’un refus de l’enfant de grandir et du désir de rester « petit ». Una accompagnement psychothérapeutique est donc nécessaire afin que ces symptômes ne prennent pas une plus grande ampleur.

 

Traiter le corps par la psychanalyse à Paris 75

Certaines personnes, enfants et adultes, souffrent dans leur corps etmultiplient les examens médicaux, les traitements médicamenteux, sans succès et sans apaisement des symptômes. Leur trouble n’est peut-être pas seulement physiologique. La plupart du temps, ces symptômes signent une souffrance plus profonde qu’il est nécessaire de mettre en mots.

Si nous n’écoutons pas le corps, nous serons sourds face à la souffrance. Ainsi, le corps exprime une détresse. La maladie somatique peut, à un moment de la vie, venir signifier quelque chose de soi, que l’on vit ou que l’on a vécu. La survenue brutale ou inexpliquée de symptômes peut venir révéler un conflit psychologique inexprimable en parole qui va venir se traduire par le corps. Face à cela, la psychothérapie et la psychanalyse,  peuvent soigner et ainsi transformer, par la parole, la pulsion qui s’exprime corporellement.